Un ventre plat après 50 ans ? – C’est possible avec The Belly Lab !

Un ventre plat après 50 ans ?

 C’est possible avec The Belly Lab !

Vous avez passé la barre des 50 ans et vous vous inquiétez de voir votre ventre grossir, votre taille s’épaissir ?
The Belly Lab vous mène sereinement vers le cap de la cinquantaine.

50 ans, la cinquantaine, âge, anniversaire, maturité

Vous me demandez souvent jusqu'à quel âge on peut pratiquer The Belly Lab ?
Pour ma part je viens de fêter mes 50 ans le 16 décembre 2020, et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps et dans ma tête !
Ce bien-être, je le dois à ma pratique The Belly Lab, et ma motivation permanente au bonheur.
J’avais envie de partager dans cet article mes astuces sur les bienfaits de mon concept TBL, et vous aider, vous aussi, à garder un ventre plat de belle cinquantenaire !

50 ans de pratique de vie

Voilà, ça y est j’ai 50 ans ! Et quel demi-siècle bien rempli avec une belle vie : d’enfant d’abord, de jeune fille, de femme, de mère, d’amoureuse, de chef d’entreprise…

Pour moi, avancer dans le temps, c’est de l’expérience acquise dans de nombreux domaines :

  • On sait s’accepter et lâcher prise : pas la peine de le nier, les rides font leur apparition, on prend du poids plus facilement, et pas aux bons endroits, bien sûr … MAIS on arrive à s’accepter plus facilement et se moquer du regard des autres.
  • On continue de bouger : inflammations articulaires, douleurs musculaires, blocages … N’écoutez surtout pas les gens qui pensent que prendre de l’âge = douleurs et repos imposé.
    Bien au contraire : plus vous bougez, plus vous gardez votre corps solide… quand vous stagnez, vous vous sclérosez.
    Choisissez des sports doux et sans impacts, type cardio tranquille : natation, vélo, marche rapide, et bien entendu The Belly Lab !
  • On sait prendre soin de sa peau : on investit dans une crème peau mature, et on se protège du soleil en toute saison.
    Faites-vous faire des petits soins en institut type mésothérapie. Cette technique permet de faire pénétrer un mélange d’acide hyaluronique et vitamines naturelles en profondeur dans votre peau.
  • On savoure chaque moment : en famille, avec ses amis et même avec ses collègues puisqu’on a appris à lâcher prise.
    Vous n’avez plus besoin de faire vos preuves, tant au travail qu’à la construction d’une famille. Vous avez eu des enfants, vous êtes divorcée comme moi ? À vous l’eldorado de la vie sociale (quand cette Covid voudra bien nous laisser tranquilles). 

L’alimentation après 50 ans

Tout d’abord, il faut comprendre qu’en vieillissant et à l’arrivée de la ménopause – eh oui, les filles, on n’y échappera pas – le corps change. Tout ce chamboulement est hormonal.
En effet, je remarque qu’à nourriture équivalente, je perds plus difficilement du poids qu’il y a 3 ans.

  • On mange sainement : normalement avec le temps on sait ce que l’on doit manger et éviter. À cette période de votre vie, les enfants sont souvent partis de la maison alors exit les bonbons et gâteaux hyper sucrés. Faites vos courses après le repas, ça évite les tentations.
    Option 2 : faites-vous livrer : enregistrez une liste de courses type, saine et équilibrée, que vous n’aurez plus qu’à valider sans vous perdre dans des suggestions de produits de faible qualité.
  • On évite le pain ou les aliments qui font gonfler l’estomac : gluten, pâtes, riz, crudités, plats transformés, sucres, laitages et fromages … ça permettra à votre corps d’échapper aux inflations. Quand vous faites un écart, le lendemain c’est jus de légumes à volonté, mais il vaut mieux équilibrer nos journées afin de stabiliser notre poids et ne pas faire le yo-yo. Personnellement je ne prends du pain que le week-end surtout lors de sorties entre amis au restaurant.
  • On évite les sodas et l’alcool la semaine : à 50 ans, les écarts sont sanctionnés dès le lendemain par une prise de poids.
    En cas de petite faim, on aime à choisir des amandes ou noix (bon gras et protéines) plutôt que des gâteaux. Et on boit beaucoup d’eau et à sa soif : 1 litre par jour minimum.
  • On se concentre sur les aliments riches en protéines : poulet et œufs bio, quinoa, lentilles, tofu… à consommer à tous les repas si vous pouvez. Leurs acides aminés serviront de matériaux pour fabriquer du muscle lors de vos activités cardio.
50 ans, anniversaire, cinquantaine, mature, âge

La pratique TBL après 50 ans

Comme je vous le disais plus haut, vous me demandez souvent si on peut pratiquer The Belly Lab après 50 ans. Et je vous dis un grand OUI ! 

  • D’abord, on n’arrête pas le sport, mais on choisit des sports sans impacts : piscine, marche rapide, yoga, pour continuer d’entretenir sa masse musculaire.
  • Et pourquoi je vous recommande The Belly Lab ?
    Parce que 15 minutes par jour suffisent à entretenir votre ventre, le garder plat et en bonne santé.
    La pratique TBL est douce et sans danger pour les femmes matures, elle permet de garder un périnée tonique, d’éviter les fuites urinaires et de ne pas laisser votre bas-ventre « à l’abandon »… Notre vie de femme ne s’arrête pas après 50 ans !

Et voilà ! On n’est jamais « trop vieille » pour pratiquer une activité physique et surtout, j’insiste, The Belly Lab est adapté à toutes, et tous les âges de la femme.*

The belly lab, posture, Joëlle Bildstein, TBL, main, ventre, ventre plat, abdos, gym