Qui est Joelle, la fondatrice The Belly Lab ?

Je m’appelle Joëlle Bildstein,

je suis la fondatrice de The Belly Lab.

Je m’appelle Joëlle Bildstein,

je suis la fondatrice de The Belly Lab.

Ma volonté ?

Aider les femmes à porter un regard nouveau sur leur ventre, apprendre à l’aimer et à prendre soin de lui.

Pourquoi ?

Pour permettre à chacune d’entre elles de s’épanouir dans leur vie de femme grâce à une vie plus saine et plus sereine.

J’aimerais, à travers ces lignes, vous raconter mon histoire, mon parcours. J’aimerais vous montrer que, comme de nombreuses femmes, ma vie n’a pas toujours été toute rose.

Je souhaite vous transmettre cette énergie, cette persévérance, cette volonté, pour que vous aussi, vous puissiez réaliser vos rêves qui dorment au creux de votre ventre. Laissez-moi vous présenter la vraie Joëlle, sans filtre et sans artifice, juste moi.

L’insouciance de l’enfance

Tout commence par une enfance tranquille, en Alsace, rythmée par mes cours de danse et les sorties familiales sportives.

11 années de danse classique à haut niveau, le ski, le tennis… À la maison, le sport, c’est tous les jours ! Aujourd’hui, je peux dire que c’est ce qui a forgé mon caractère. Le sport est une merveilleuse école de la vie. Mon père était un homme exigeant, c’est à lui que je dois mon amour pour les choses bien faites. Il m’a également transmis l’importance de prendre soin de son corps

Écouter et respecter ses besoins, c’est ce qui m’a permis d’atteindre mes objectifs et de ne jamais rien lâcher.

Mes premiers tourments

La vie d’adulte est arrivée avec son lot de complexités.

Je me suis mariée à l’âge de 28 ans, ma première grossesse est arrivée peu de temps après. En premier, Lucas, une grossesse sans encombre, mais un accouchement aux forceps difficile physiquement comme émotionnellement qui me laissera des traces indélébiles. Puis il y a eu Paul, mon deuxième fils, pour qui cela s’est mieux déroulé. Donner la vie, aussi merveilleux que cela soit, n’est pas sans conséquence. Mon corps a changé et mon esprit aussi. Mes enfants deviennent la priorité numéro un dans ma vie. Après mon divorce, je me retrouve mère célibataire de deux enfants en bas âge. Je trouve rapidement du travail, ma mère m’aide avec les garçons pour que je puisse m’épanouir dans ma vie de mère et de femme active. Entre le stress quotidien, les courses aux objectifs et la vie parisienne, le sport devient une échappatoire, il me permet de canaliser mon énergie, mais surtout de vider mon esprit des pensées négatives.

Cependant, je ne suis pas pleinement épanouie. Les contraintes de mon travail ne me permettent pas de m’occuper de mes garçons comme je l’aimerais. Je ne pense qu’à une chose : être plus libre.

MES PREMIERS PAS

Il y a un hic…j’avais peur. J’avais peur du changement, peur d’échouer, peur de ne pas pouvoir offrir la vie que je voulais à mes enfants, mais je me suis lancée pour eux, pour être présente à leurs côtés. J’avais au fond de moi cette persévérance, cette rage qui me poussaient à me dépasser.

Mes débuts dans ma nouvelle vie

Ma vie prend encore une fois un nouveau tournant,

je décide alors d’intégrer le CELSA – INSEP et je deviens coach sportif ! Je pratique et j’enseigne le sport classique comme n’importe quel coach. Abdominaux et crunchs en tout genre tout au long de la journée entraînent une hyperpression sur la cavité abdominale et provoquent une poussée des organes vers le bas et vers l’avant. Cette pratique intensive me fait souffrir de maux de ventre terribles et je ne parviens pas à me débarrasser de ce petit «bidon». En 2012, ma vision du sport change complètement. Je découvre le Pilates et le travail des abdos grâce à la sollicitation du périnée et du transverse. Je poursuis mes recherches et je tombe sur les ouvrages de Marcel Caufriez sur la gym hypopressive qui a aussi inspiré Bernadette de Gasquet, médecin et professeure de yoga.

Je décide de quitter mon emploi de coach à la salle de sport qui ne correspond plus à mes valeurs du sport.

Je choisis de poursuivre mon envie folle de mettre au point mon propre concept.

Après quelques tâtonnements, changements et hésitations, les résultats sont là. Après un an, je suis convaincue. Mon ventre est plus plat, moins gonflé, mais surtout les douleurs se sont envolées. Je suis persuadée que mon protocole pourrait aider de nombreuses femmes à se sentir bien dans leur corps, mais…ma situation financière ne me permet pas de me lancer pour le moment. Je profite de ma clientèle actuelle pour tester de nouveaux mouvements et des techniques de respiration et c’est un véritable succès ! 

Je ne lâche rien et je retrouve peu à peu confiance en moi.

ENFIN PRÊTE !

En 2013, c’est le bon moment ! Je labellise ma technique et je me lance dans cette fabuleuse expérience. Le nom de “L’ATELIER DU VENTRE PLAT” me vient à l’esprit comme une évidence ! Je change pour “THE BELLY LAB” quelque temps plus tard.

Le Hilton, où j’exerçais comme coach sportif, fait faillite et ferme ses portes. Certes, c’est un coup dur, mais je le perçois comme une magnifique occasion de développer mon projet. J’avance entre les cours à domicile et The Belly Lab.

En 2018, je pars vivre au Portugal avec mon compagnon. Je lance mon site internet et à Noël 2018, le premier programme TBL sort enfin ! C’est un véritable accomplissement, je suis heureuse d’avoir relevé le challenge.

Devant le succès fulgurant de ce premier programme, la maison Hachette me propose d’écrire mon livre pour présenter ma technique … Après 3 mois de travail, je suis fière de présenter “un mois pour un ventre plat”. Ensuite, tout s’enchaîne, je tourne cinq nouveaux programmes dont un en anglais. Je développe mes réseaux sociaux et crée une communauté incroyable.

Je poursuis dans l’écriture de livre, j’échange avec de nombreux partenaires, mon équipe s’agrandit, en France, en Belgique, au Portugal… Aujourd’hui, Paul et Lucas ont grandi et mon troisième enfant, The Belly Lab, est en pleine expansion.

Je me consacre à 2000% à mon projet, mais surtout à ma communauté de “Bellies”, comme j’aime appeler les femmes qui m’ont rejointe dans cette belle aventure. Dernièrement, la sortie de l’abonnement BELLY PREMIUM occupe pleinement mes journées, je travaille dur pour pouvoir vous proposer du contenu toujours plus pertinent chaque mois. 

Pouvoir aider tant de femmes à s’épanouir est une véritable consécration pour moi.

Finalement, si j’ai partagé cette histoire avec vous, c’est pour vous dire que rien n’est impossible dans la vie. La persévérance et la détermination sont les clés pour avancer.

C’est parce que je croyais en moi, en mon projet, que j’en suis là aujourd’hui. Je suis fière de pouvoir aider des milliers de femmes à se réconcilier avec leur ventre et à accepter leur corps.

Mais je suis surtout fière de leur proposer un protocole pour une vie plus saine, plus épanouie et plus heureuse.