Motivation et régularité avec The Belly Lab – Les astuces de 3 bellies

Motivation et régularité
avec The Belly Lab

Les astuces de 3 Bellies

Trois Bellies, Françoise, Marie et Clémence, partagent leurs trucs et astuces dans leur pratique The Belly Lab pour rester motivées.

Joëlle Bildstein, The Belly Lab, TBL, Ventre plat, motivation, déconfinement

Avec le déconfinement progressif vous allez probablement oublier vos bonnes pratiques sportives et bien-être de ces derniers mois. Voici les astuces de 3 pratiquantes de la méthode The Belly Lab pour rester motivées.

La motivation selon Françoise

J’ai 57 ans et je connais bien les travaux du Docteur De Gasquet. J’ai donc tout de suite repéré les choses positives des programmes The Belly Lab.
Depuis janvier 2021, je ne faisais que le programme de stretching, mais depuis avril dernier, je suis devenue une vraie machine de guerre avec mes 15 minutes par jour !

Il est important de savoir prioriser ses besoins. Savoir où l’on veut arriver, avoir un objectif et ne pas se laisser embarquer par des choses qui ne seront pas utiles.

Alors pour me motiver, voici la liste des choses que j’ai mises en place : 

  • J’ai créé un fichier Excel avec un raccourci sur mon ordinateur, et je coche mes cases tous les jours une fois mes exercices effectués.
  • J’ai appris les vidéos par cœur. Je panache le programme des bases de la méthode avec le gainage, le stretching… ainsi je me suis mieux approprié les exercices.

     

  • J’utilise un minuteur et je fais 5 tranches de 3 minutes avec 10 secondes de repos pour changer de position.

     

  • Je décompose mes exercices, si je n’ai pas beaucoup de temps ou que si je suis fatiguée. Je rattrape en faisant des respirations assise dans la voiture, debout vite fait devant le miroir le soir…

     

  • Je me suis fait une playlist de musiques que j’aime bien.

     

  • J’ai fait de The Belly Lab ma routine, tout comme le fait de me brosser les dents, de déjeuner

     

  • Je mets de la souplesse dans ma pratique pour ne pas me lasser et je me félicite de chaque réussite.

     

  • Je fais des photos avant-après et je prends mes mesures.
Avant-Après, motivation
  • Le groupe TBL Entraide et soutien me motive beaucoup. C’est un des rares groupes que j’aime suivre. Sur ce groupe il y a une certaine modération, ce qui n’est pas le cas de tous les forums. Cet espace est vraiment professionnel et centré sur le travail du ventre.

Depuis que je me « regarde le nombril » quotidiennement avec The Belly Lab (parce qu’il paraît que normalement ce n’est pas bien de se regarder le nombril) … cela me fait le plus grand bien dans la tête !

Désormais avec The Belly Lab, c’est moi le pilote de ma vie, j’ai les clés de la voiture, je vais où je veux.

Et The Belly Lab va bien plus loin que la paroi abdominale, les acquis se passent aussi dans la tête !  

La motivation selon Marie

Je travaille dans le développement personnel et j’ai 51 ans, alors la motivation, je connais !

J’ai 20 kilos à perdre, la ménopause pointe désormais le bout de son nez et avec le confinement ça n’a pas arrangé les choses !

J’ai essayé de prendre une application gratuite d’un revendeur d’articles de sport pour m’y remettre sérieusement, mais je me suis fait mal au dos au bout de 2 séances.

Avec la méthode The Belly Lab, j’ai trouvé qu’il y avait quelque chose de différent de ce que l’on voit partout ailleurs.

Ma motivation ? Elle réside dans l’envie de prendre soin de moi. Elle est soutenue par Joëlle : sa façon de communiquer, de parler et son concept. Son équipe est présente et réactive. Dès qu’on envoie un message, on a une réponse.

Il y a aussi la valeur ajoutée de The Belly Lab avec le groupe Facebook TBL Entraide et soutien.

J’apprécie l’authenticité et l’échange avec les autres femmes du groupe : le fait d’avoir des réponses et des mots des Bellies. Elles sont simples et naturelles, ça rebooste, on ne se sent pas seule.

Echelle des petits pas, motivation

Pour me motiver, j’applique la « théorie des petits pas ». Je le fais depuis longtemps dans ma vie et mon travail.
Quand un jeune a un grand rêve et qu’il se dit que c’est irréalisable,  je dessine 2 échelles : la première avec des barreaux proches et nombreux, la seconde avec des barreaux espacés et peu nombreux.

En haut de l’échelle, on arrive au même endroit, mais avec la deuxième, c’est difficile et on risque de s’épuiser avant l’arrivée. Avec l’échelle où les barreaux sont plus nombreux, c’est plus long, il y a plus d’étapes, mais on y arrive quand même… et surtout on voit la qualité du chemin parcouru par les nombreuses marches de l’apprentissage.

The Belly Lab et ses rencontres c’est ça ! Pas de jugement de soi, on avance pas à pas et en prenant le temps de rencontrer et d’écouter.

La motivation selon Clémence

J’ai un enfant de 5 ans, et j’ai repris le travail il n’y a pas longtemps, mais je reste motivée pour faire mes exercices The Belly Lab, car ce sont mes 15 minutes par jour rien qu’à moi !

Les résultats ont été rapides, j’ai acquis un ventre plus plat rapidement et j’ai tout de suite vu un impact au niveau de ma digestion. J’ai le syndrome du côlon irritable, j’ai vu plusieurs médecins et pris
des médicaments, mais je n’ai jamais eu de solution durable.

Ce qui me fait tenir dans la pratique The Belly Lab, ce sont les résultats et c’est la 1re fois que j’essaye quelque chose qui marche bien et rapidement !

La clé pour moi, c’est de ne pas me mettre la pression sur le moment de la journée où je dois faire mes exercices. Je fais au jour le jour

Le principe The Belly Lab c’est que je peux échelonner mes exercices, et ce n’est pas comme la salle de sport où il y a des horaires à respecter.
Je pratique quand je veux et en plus ce n’est ni une méthode fatigante, ni agressive.

J’arrive à m’y tenir, car on ne doit pas faire d’efforts démesurés.

Concernant le Groupe TBL Entraide et soutien, j’y vais quand j’ai des petites questions sur l’alimentation et surtout au début quand j’avais des interrogations sur mes ressentis au fil de la pratique.
C’est important d’avoir l’avis des autres Bellies : on partage, on a toutes un peu le même vécu, les résultats finissent par arriver et en plus il y a tellement de femmes qui disent que The Belly Lab, ça marche !
En plus du programme TBL les bases de la méthode, j’ai aussi acheté TBL Gainage, et je m’y mets tout doucement, car je ne suis pas encore assez musclée.
J’ai vu que la pratique The Belly Lab n’était pas insurmontable, ce n’est pas compliqué en termes de logistique. C’est sans contrainte, on n’a pas besoin d’emploi du temps, on peut revisionner les Lives
quand on veut…

Il y a une philosophie derrière la pratique The Belly Lab qui colle bien à mes valeurs : on y croit et ça renforce la motivation !

Le mot de Joëlle

Merci mes Bellies de ces beaux témoignages qui sont si motivants.
Oui, on ne lâche rien, on se déconfine,
mais on garde The Belly Lab dans sa routine !