Périnée : sports à éviter – par quoi remplacer les sports à impacts ?

Périnée : sports à éviter

Par quoi remplacer les sports à impacts ?

Vous avez des fuites urinaires pendant votre footing ?
Votre périnée vous lâche ?
Stop ! Arrêtez les sports à impacts et rejoignez The Belly Lab pour un ventre plus musclé et un périnée solide.

Joëlle Bildstein, The Belly Lab, TBL, PérinéeVentre plat

Vous adorez les sports à impacts ?
Pourtant ils ne sont pas forcément bons pour votre périnée et votre corps de femme.
Je vous conseille The Belly Lab et les sports à pratiquer pour éviter le relâchement de votre périnée et avoir ventre plat et musclé.

Mon périnée et moi

Le périnée ou plancher pelvien est l’ensemble des muscles de la paroi inférieure du pelvis.
Il s’étend du coccyx au pubis et soutient les organes (voies digestives inférieures) et les viscères tels l’utérus, la vessie et le rectum.

Il a le rôle primordial de contrôler la continence urinaire et fécale, ainsi que de contracter le sphincter. Il intervient aussi dans le plaisir sexuel, car plus il est musclé, plus le plaisir sera contrôlé et intense.

C’est souvent avec les cours de préparation à l’accouchement et suite à une grossesse que les femmes comprennent réellement à quoi sert leur périnée, sorte de mini hamac qui maintient notre petit bassin.

Notre périnée est soumis à diverses turbulences  au fil de notre vie, alors il faut en prendre soin !
Il faut le muscler. Faire du sport à outrance n’est pas la meilleure solution et certains sports d’ailleurs fragilisent plus le périnée qu’ils ne le le musclent.

The Belly Lab, l’authentique, c’est LE concept créé autour du périnée que vous pouvez pratiquer en choisissant bien votre sport et ainsi, vous garderez un périnée tonique.

Coupe périnée

Les sports à éviter pour préserver votre périnée

Vous avez des fuites urinaires durant la pratique d’un sport ?
Dites-vous que ce n’est pas normal.

Votre périnée est probablement fragilisé et attention si vous ne faites rien, cela pourra à long terme provoquer une descente d’organes.
En effet, je vous le dis souvent, certaines pratiques sportives fragilisent le plancher pelvien à cause des hypertensions et fortes pressions répétées à cet endroit.

Voici une liste de sports que vous devriez éviter :

  • La course à pied, le footing, le running… car il y a un choc à chaque pas
  • Tous les sports qui nécessitent une accélération soudaine, une course irrégulière, des sauts comme le foot, le basket, le hand-ball, le volley…
  • Tous les sports à impacts et très cardio : la corde à sauter, le hit, la GRS (Gymnastique rythmique et sportive), l’équitation, le step, la Zumba, le running, le trampoline (c’est sympa avec les enfants dans le jardin l’été, mais par pitié, pensez à contracter votre périnée à chaque impact !) le Crossfit ou encore les sports de combat qui sollicitent trop le périnée en tension
  • Les crunchs dont  je vous parlais dans mon article « stop aux crunchs ». Ce type d’abdos où vous rapprochez la tête de votre pubis est très néfaste pour votre périnée, car il compresse votre ventre et votre partie abdominale en exerçant une poussée de votre appareil génital vers le bas et par la même sur le périnée.

Les contractions quotidiennes du périnée sont déjà très nombreuses, alors si en plus vous ajoutez des abdos à cela, vous multipliez les risques de dégrader votre périnée.

Joëlle Bildstein, The Belly Lab, TBL, Ventre plat, tenue bleue, périnée

Quels sports pratiquer pour muscler votre périnée correctement ?

Ce n’est pas parce que sauter est mauvais pour le périnée qu’il faut pour autant laisser tomber le sport surtout si cela est une réelle source de plaisir !

Et si vous muscliez d’abord votre périnée avec The Belly Lab ?  Je vous explique plus bas comment, cela vous aidera à limiter la casse et en plus vous pourrez continuer votre sport préféré…

Pour remplacer les sports à impacts, vous pouvez miser sur les sports doux qui vont ménager votre périnée, des sports n’engageant pas trop de pressions ni de tensions sur celui-ci.

  • Les sports d’eau : la natation : c’est l’un des rares sports que l’on peut pratiquer enceinte et qui ne présente aucun risque… alors, jetez-vous à l’eau. Celle-ci vous permet de vous délester du poids sur vos membres et vos organes d’où son intérêt. Vous pouvez aussi tenter l’aquagym.
  • La marche : randonnée, marche nordique. Marcher est déjà quelque chose que l’on fait tous les jours, alors vous pouvez combiner avec la rando si vous avez la chance d’habiter prêt de la montagne pour travailler vos mollets et vos ischios, ou encore la marche nordique, avec bâtons, pour muscler les bras en même temps. La marche rapide a ceci de bénéfique qu’elle augmente le rythme cardiaque, développe votre endurance et de brûler plus de calories.
  • Le vélo : l’avantage c’est que vous êtes assise, pas de secousses verticales, pas de pression sur le plancher pelvien.
  • Le golf : idéal pour les torsions (c’est le fameux swing) qui engage le travail du transverse, lui aussi en lien avec le dos et la sphère gynéco.
  • Le Pilates, le yoga, toute forme de gym douce : avec ces activités, on va aller chercher le travail en profondeur, en douceur et sur la durée. Vous pouvez aussi utiliser les anneaux de Pilates ou encore un SwissBall. Ces techniques vous obligent d’ailleurs à contracter vos muscles périnéaux pour garder un certain équilibre.
  • Le TRX : renforcement musculaire avec des outils de suspension.
  • Le Body balance : stretching et relaxation.
  • La Barre au sol : assouplissement, tonification et gainage du corps

Les programmes The Belly Lab : une pratique pro-périnée

Ayez les bons réflexes et débarrassez-vous des mauvaises habitudes sportives ou des fausses croyances : ce n’est pas parce que vous transpirez à grosses gouttes que vous en serez plus musclée et en meilleure santé !

Mes programmes The Belly Lab ont tous été créés autour du périnée.

D’abord avec mon 1er programme TBL les bases de la méthode dans lequel je vous explique la respiration périnéale. Cette respiration basée sur les abdos hypopressifs qui engagent le travail de votre périnée : on creuse le ventre en soufflant, on remonte le nombril jusque sous les côtes et on contracte le périnée pendant quelques secondes.

15 minutes par jour suffisent, un exercice à faire régulièrement et qui vous apportera un bien-être fabuleux !

J’ai aussi créé TBL Gainage pour vous aider à travailler votre renforcement musculaire global ainsi que TBL anti mal de dos. Avec ce programme à pratiquer assise – position qui est aussi une des causes du relâchement du périnée – vous apprendrez à vous redresser par l’auto grandissement et à muscler votre dos correctement sans risque de vous blesser.

Faites des exercices abdominaux, mais les bons, ceux qui vont vous tonifier en profondeur avec un contrôle de votre respiration.

C’est ça le secret d’un corps musclé et stable. Adieu les fuites urinaires avec The Belly Lab et vous pourrez vous remettre doucement à votre running, tout en pratiquant la respiration TBL.

Avertissement : Si vous avez le moindre doute sur la santé de votre périnée, consultez votre gynécologue ou votre kiné !