Le jeûne intermittent – Pourquoi et comment jeûner avec The Belly Lab ?

Le jeûne intermittent

Pourquoi et comment jeûner

avec The Belly Lab?

Le jeûne intermittent, qu’est-ce que c’est ?
Comment et pourquoi le pratiquer ? Quels sont les bénéfices pour le ventre ?
Cette semaine, on apprend à jeûner avec The Belly Lab.

Joëlle Bildstein, The Belly Lab, TBL, Ventre plat, boire, eau, nature

Depuis quelques années le jeûne devient de plus en plus tendance.
Je le pratique depuis bien longtemps pour des raisons de bien-être personnel.
Je vous explique comment faire un jeûne intermittent, quels sont les avantages et comment l’allier à mon concept The Belly Lab.

Le jeûne qu’est-ce que c’est ?

Le jeûne consiste à arrêter la prise alimentaire durant une journée ou plusieurs semaines afin de vivre sur les réserves de l’organisme. 

Il existe plusieurs types de jeûne, mais celui qui nous intéresse ce jour est le jeûne intermittent.

Il alterne des périodes de jeûne avec des périodes d’alimentation normale et la durée des phases de jeûne intermittent est modulable.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver ma technique de jeûne intermittent dans mon programme TBL Alimentation.

Les avantages du jeûne intermittent

On peut envisager le jeûne intermittent pour :

  • Donner un coup de booste à un régime qui stagne (certains médecins le recommandent aux personnes ayant beaucoup de kilos à perdre).
  • Pour un effet détox ponctuel.
  • Dans le cadre d’une activité sportive, car la pratique du jeûne améliorerait les performances.

Les avantages du jeûne intermittent sont nombreux, et allié à la pratique The Belly Lab, il va vous permettre de :

  • Mettre votre système digestif au repos, nettoyer l’organisme et offrir une pause à ce dernier. Conséquence : vous allez pouvoir recharger vos batteries et bénéficier d’un regain d’énergie.
  • Faire une remise à zéro de votre organisme, comme un reset, une nouvelle naissance.
  • Réapprendre à votre organisme à déstocker, ce qu’il ne peut jamais faire, car on est tout le temps en train de le remplir ou de grignoter. Il va alors puiser dans ses réserves pour trouver de l’énergie et donc éliminer les graisses.
  • Vous sevrer de certains aliments ou en réduire la consommation si vous êtes une gourmande !
  • Faciliter votre digestion.

Comment faire un jeûne intermittent : mode d’emploi

Avant toute chose, parlez-en à votre médecin.  

Toute forme de jeûne ne peut être pratiquée par : 
– les personnes atteintes de maladies graves 
– les personnes souffrant de troubles alimentaires ou de troubles psychiques sévères 
– les femmes enceintes 

Le jeûne intermittent est une alternance d’heures de jeûne et de périodes d’alimentation. Vous pouvez moduler la durée à votre guise. 

Le jeûne intermittent se fait dans le cadre d’une durée de 12 à 48h, à pratiquer une fois par semaine maximum. Vous pouvez commencer par 10h si cela vous semble difficile et augmenter le nombre d’heures petit à petit.  

Vous avez deux options :  

  • Option 1: prendre un bon petit déjeuner, à 7h par exemple, et ne remanger que le soir à 19h au dîner.
  • Option 2: dîner le soir vers 20h, ne pas petit-déjeuner le lendemain matin et repousser au maximum votre heure de déjeuner, si vous voulez aller au-delà de midi. Cette seconde option est la plus facile pour démarrer un jeûne intermittent, car on jeûne naturellement la nuit.

Pendant la période de jeûne, on procède par la suppression d’aliments dits solides (ce que vous mâchez habituellement), mais il faut absolument vous hydrater.  

Vous pouvez boire de l’eau, des tisanes, du thé, du café, des bouillons … mais sans sucre et sans lait !  

Vous pouvez avoir une activité normale, vous rendre au travail, faire du sport, c’est même fortement recommandé et vous verrez que, comme votre organisme sera moins fatigué par la digestion, vous allez sentir un regain d’énergie. 

Si vous avez un coup de pompe, buvez, buvez, buvez. Posez-vous 5 minutes, faites une petite sieste, des exercices de respiration The Belly Lab pour détourner vos pensées.  

Le bon plan, c’est de le faire avec une copine, car vous pourrez vous motiver l’une l’autre.  

Occupez-vous l’esprit, partagez, l’échange est important pour ne pas craquer surtout quand on démarre. 

Au fil du temps cela deviendra pour vous une hygiène de vie, une habitude et même un besoin.

Psychologiquement, le jeûne intermittent vous permet aussi de faire table rase, de laisser de l’espace au corps, au cerveau, de vous dépolluer de certaines pensées et avant tout celle de se demander « Qu’est-ce que je vais faire à manger ? »

L’important dans cette démarche est de vivre le jeûne intermittent comme quelque chose qui vous fait plaisir.

Les erreurs à éviter :

  • Ne mangez pas trop durant vos repas, ne chargez pas trop votre assiette.
  • Sachez que si vous buvez une boisson sucrée, vous rompez votre jeûne, cependant certains s’autorisent des boissons avec édulcorants. À vous de voir…
  • Le jeûne intermittent ne doit pas être une contrainte : si vous sentez la moindre malaise, des migraines, ou autres symptômes anormaux, arrêtez tout de suite. Ne mettez pas votre santé en danger.
  • Pratiquer le jeûne intermittent plusieurs fois par semaine n’est pas recommandé.

Pour rompre le jeûne intermittent : commencez par boire des jus de légumes ou de fruits, en conservant les fibres.

Ne vous jetez pas sur la nourriture grasse, sucrée ou des produits préparés. Ce serait dommage ! Aidez-vous de mes recettes et astuces en cliquant sur ce lien >>>  TLB Alimentation.

Habituez-vous à réintroduire doucement des éléments solides, en alternance avec des liquides. Écoutez votre corps et ce qu’il a envie de prendre.

Si vous n’avez pas faim, alors attendez le bon moment.  

La pratique The Belly Lab alliée au jeûne intermittent

Je vous recommande de débuter votre journée par une bonne pratique The Belly Lab.
15 minutes par jour d’exercices TBLsuffisent, mais dans ce cadre-là, faire plus ne peut être que bénéfique.

Pourquoi ? Parce que les exercices que je vous recommande se font généralement à vide donc si vous avez opté pour l’option 2 du jeûne intermittent, sans petit déjeuner, ce sera d’autant plus facile.

De plus, la respiration The Belly Lab vous donnera un regain d’énergie, renforcera votre dos et votre ventre, et vous apportera une certaine sérénité pour aborder votre journée.

Vous pouvez aussi compléter votre pratique du matin par un streching TBL et dans la journée une séance de gainage TBL une fois votre premier repas pris.

Bon jeûne à toutes !