Fini le mal de dos !

Le mal de dos est considéré comme un des fléaux du XXIe siècle. C’est le phénomène n’est pas prêt de décroître de sitôt, chiffres à l’appui. Fin 2016, les lombalgies par exemple seraient la 3eme cause des handicaps chroniques chez les 45-54 ans.

Il est prouvé qu’environ 30% des Français souffriront de mal de dos chroniques dans leurs vies et 80% connaitront des douleurs dorsales.

Pourquoi avons-nous de plus en plus mal au dos ?

des bipèdes

Déjà le fait que nous soyons des bipèdes

Cela fragilise notre colonne vertébrale. Les disques intervertébraux sont soumis à rude épreuve tout au long d’une vie. Surtout la partie lombaire qui reçoit toute la charge quand nous sommes en position debout.

La courbure naturelle de notre colonne vertébrale (cervicale, thoracique, lombaire)

Elle n’est souvent pas respectée due à nos différentes postures dans la journée (assise devant l’ordinateur, dans la voiture, avachie sur la canapé…).

Notre squelette en prend un coup à chaque mauvaise posture et cela contrarie notre courbure naturelle. Une mauvaise position à long terme entraîne des douleurs dorsales. Si on n’a pas l’habitude de se tenir droite lorsqu’on est assise devant son écran ou de manière plus générale, cette posture entraine des problèmes de dos.

La sédentarité est le pire fléau pour notre dos.

Le disque intervertébral assure la flexibilité de notre rachis. Mais en position assise tout le temps il perd de son épaisseur, nous n’avons alors plus de protection entre les disques et les nerfs. C’est ce qu’on appelle « hernie discale » !

Le sport à haute dose

La course à pieds est catastrophique pour notre dos. Quand on court (et je sais de quoi je parle ancienne coureuse), nos disques intervertébraux supportent 7 fois le poids de notre corps contre 3 pour la marche à pieds !

La pratique de mauvais abdominaux

Cela peut entrainer des problèmes sérieux sur notre colonne vertébrale. Souvent les exercices proposés dans les salles de sport ne sont pas adaptés et très mal expliqués. Un exemple si courant que je suis obligée de le mentionner : s’il y a bien un exercice sur lequel on peut, par une mauvaise posture, avoir des douleurs de nuque, de dos et même du bassin c’est le fameux « crunch » ou les relevés de buste. Un massacre pour notre dos !

pratique de bons abdominauxC’est pourquoi la méthode The Belly Lab, méthode dite «  hypopressive »  améliore la posture grâce à la pratique des bons exercices pour renforcer les abdominaux.

Ils s’inscrivent dans un courant plus généraliste visant à renforcer la sangle abdominale par un travail postural et respiratoire.

Via une approche différente, la méthode TBL permet de muscler les abdominaux profonds comme le transverse, grâce à l’action du périnée, du diaphragme et de la respiration. On parle alors de respiration abdominale.

La méthode TBL permet d’avoir un ventre plat tout en protégeant les organes et sa colonne vertébrale. Grâce à la tonicité du transverse, la colonne vertébrale est plus solide et nous sommes moins sujets aux douleurs dorsales.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.