Sportive : ventre gonflé et descente d’organes – Témoignage de Magali

Sportive : ventre gonflé et descente d’organe

Témoignage de Magali

Être sportive, avoir du ventre, et en plus une descente d’organes… comment est-ce possible ? C’est pourtant ce qui est arrivé à Magali. Avec The Belly Lab, elle a trouvé des réponses à ses questions…

magali ventre sportive descente organes

Magali, 41 ans, employée dans une institution, a toujours eu un petit ventre qui la gênait malgré sa pratique quotidienne sportive.
Un jour de pratique d’abdos classiques, stupeur, elle a un début de descente d’organes !
Après consultation médicale, elle découvre alors The Belly Lab, et là … surprise !
Lisez son témoignage et ce que sa kinésithérapeute lui apprend autour de la grande histoire du périnée ! Vous allez être surprises !

The Belly Lab : Magali, voulez-vous vous présenter ?

J’ai 41 ans, je suis mariée et j’ai deux enfants, des garçons, qui ont 6 et 8 ans.

J’ai une vie professionnelle et de famille bien remplies !

Avec mon mari, on se partage les tâches, mais je suis très active… vous savez… préparer le dîner, les affaires pour le lendemain, penser à tout !

TBL : comment avez-vous découvert The Belly Lab ? Quand avez-vous débuté votre programme ?

J’ai découvert The Belly Lab sur le net, courant juin 2020. J’ai d’abord regardé les commentaires avant de me lancer, car on voit tellement de choses sur internet…

Je me suis dit « Allez, je me lance, le prix n’est pas excessif » et j’ai acheté TBL01.

TBL : comment avez-vous appréhendé le programme ? Est-ce que ça a été dur pour vous ?

J’ai démarré tout doucement avec mes 15 minutes par jour.

Puis j’ai suivi le programme semaine après semaine, avec régularité. J’ai bien fait toutes les vidéos pendant un mois et demi et j’ai vu les bénéfices au bout de 3 semaines.

J’ai trouvé cela super facile malgré mon début de descente d’organes. Mon périnée était resté tonique et j’ai bien appliqué les contractions du périnée couplées aux exercices de respiration.

Je travaille pour une institution et figurez-vous qu’il y a à environ 6 ans, les abdos « crunch » ont été retirés des programmes, car l’institution s’est rendu compte que cela n’était pas bon pour les femmes ! Mais bon, on a toujours les pompes (rires).

 

Pour tout vous dire, ça fait des années que je fais du sport à outrance : cours d’Insanity, step, body attack, body combat, rameur, vélo, crunchs…

Un jour, pendant mes abdos classiques, j’ai senti que quelque chose descendait en bas de mon ventre. Je suis allée consulter et on m’a dit qu’il s’agissait d’une descente organes.

Pour moi la descente d’organes c’était un truc de femme âgée … qui arrive à plus de 70 ans, qui concerne des femmes en surpoids et non sportives !

Je suis donc allée faire des séances de rééducation avec une kiné spécialiste du périnée à Tours, elle m’a appris ce qu’était cet organe, comment il fonctionnait et elle m’a fait un cours complet théorique sur les appareils digestifs et urinaires.

Elle m’a dit d’arrêter net les crunchs, la course à pied et tous les cours où l’on saute dans tous les sens et ayant un impact sur le périnée.

Elle m’a même montré ce que ce type de sport donnait sur les femmes ET les hommes, avec des photos de descentes d’organes à l’appui !!

Elle m’a expliqué que même des jeunes filles de 12/14 ans peuvent avoir des fuites urinaires en raison de sports à sauts mal pratiqués et à outrance (la Gynastique Rythmique et sportive par exemple).

TBL : que vous apporte The Belly Lab psychologiquement ?

Ça m’apaise… Je fais ça surtout le soir après les devoirs des enfants.

Je me réserve 15 minutes pour moi, je me sens plus détendue en pratiquant The Belly Lab, je ressens des sensations très agréables et .. je bâille beaucoup (rires) ! 

 

Au moment du 2e confinement j’ai eu un nouveau poste, j’ai donc été un peu débordée et j’ai ralenti ma pratique TBL. Mais je me rends compte que pratiquer les exercices de Joëlle est un réflexe : parfois quand je suis au bureau je contracte instinctivement mon périnée, ou encore quand je soulève mes sacs de course ! C’est un truc tout bête, mais quand on porte le panier de linge aussi il faut le faire et ça devient automatique.

Honnêtement, moi qui suis une grande sportive, je ne pensais pas que l’on pouvait dessiner des abdos avec la technique The Belly Lab !

TBL : que vous apporte le groupe TBL Entraide et soutien ?

Ce que j’aime dans ce groupe The Belly Lab,* c’est que tout le monde est réellement présent et s’entraide.

Il y a de jolis messages, plein de conseils …

Pour ma part, je ne mets pas beaucoup de commentaires, mais je vais souvent les lire et ils m’inspirent.

TBL : et les Lives de Joëlle ?

Ah ! Je regrette de ne pas avoir assez de temps pour les regarder tous, ou peut-être que je ne le prends pas ! (rires).

Joëlle est une femme hyper apaisante et très positive. Elle aborde plein de sujets différents. J’adore cette femme, elle est magnifique… et j’aimerais avoir son corps à 50 ans !

TBL : quelles sont vos résolutions 2021 ?

 Ma résolution principale : me remettre plus sérieusement à TBL01 et je vais aussi découvrir TBL04.

J’ai repris un peu avant les fêtes et je vais continuer à prendre soin de moi.

TBL : quels mots d’encouragement souhaiteriez-vous adresser à ceux qui vous lisent ?

The Belly Lab ça marche vraiment ! Joëlle explique vraiment bien les choses, et en plus on peut revoir les vidéos ad vitam.

Pratiquer The Belly Lab, ça prend peu de temps – juste 15 minutes par jour – et vous pouvez aussi le faire en plusieurs fois.

Alors, surtout ne lâchez rien (c’est le cas de le dire…) même si l’on ne voit pas de résultat tout de suite, ça viendra !!

* Accessible pour tout achat d’un des programmes The Belly Lab

Le mot de Joëlle

Un grand merci Magalie pour ce témoignage.
Et la confirmation de la part de ton kiné est juste incroyable. Il faut bien préserver son périnée dès le plus jeune âge !
Belle continuation et merci.