Avant-après avec Perrine / – 30 kilos : peaufiner sa perte de poids avec The Belly Lab

Avant-après avec Perrine

– 30 kilos : PEAUFINER SA PERTE DE POIDS
AVEC THE BELLY LAB

- 30 kilos ! C’est la prouesse réalisée par Perrine, adepte du concept The Belly Lab et auteure des pages Facebook Wild kitchen santé et Instagram @my_wild_kitchen_bonheur. Voici l’histoire de sa rencontre avec TBL.

Perrine est une de mes nombreuses Bellies, elle a 41 ans et est enseignante. Je l’ai contactée suite à son témoignage déposé sur la page TBL Entraide et soutien. Sa transformation est tout simplement incroyable, car elle a perdu 30 kilos en deux ans. Avec la découverte de THE BELLY LAB, elle a peaufiné sa transformation et atteint le point final de sa recherche d’équilibre, tant physique que psychique.

• THE BELLY LAB : Quel était votre problème initial ?

Mon problème initial ?  Hé bien … je pesais 100 kilos pour 1,62m en 2018.

À cette époque, j’ai assisté à un spectacle à Paris, mais je n’ai pas pu m’asseoir confortablement durant celui-ci.
J’ai passé tout le concert sur le rebord du siège, car il était trop petit… pour que je puisse caser mes fesses dedans (rires) !
Nous avons également été Montmartre, et c’était un calvaire pour moi, car je devais m’arrêter toutes les 3 marches. Je me suis dit que ce n’était plus possible…

Je n’étais pas dans le déni : je savais que j’étais obèse et je le vivais mal.
J’ai réagi au bon moment avec cet électrochoc : il faut savoir que je n’ai pas toujours été en surpoids, mais c’était un problème récurrent chez moi.

• Alors que s’est-il passé dans votre vie pour que vous ayez pris autant de poids ?

J’ai vécu un contexte psychologique et émotionnel difficile. Il fallait que je comble quelque chose et que je prouve que j’étais forte.

La psychothérapie que j’ai suivie m’a fait comprendre que je remplissais mon enveloppe charnelle pour faire face à « l’autre » et prendre plus de place que lui. C’était une façon de me bétonner.
J’ai été mariée 10 ans et j’ai pris 40 kilos en 4 ans. Quitter mon mari, m’a pris énormément de temps. J’ai repris mes études, et ensuite j’ai réussi à partir avec mes enfants, car j’avais trouvé un travail.

Les choses sont différentes désormais : je pense à moi, je me fais passer en priorité et j’ai un nouveau conjoint qui m’aime telle que je suis.

• Comment avez-vous découvert THE BELLY LAB ?

Tout a commencé il y a 2 ans.
J’ai perdu 30 kilos grâce à une nouvelle alimentation et j’étais arrivée à un stade où mon corps commençait à me convenir… mais j’avais toujours des problèmes de ventre.
Je stagnais, et pourtant je faisais beaucoup de sport, sans résultats probants…

Je voyais souvent des posts de THE BELLY LAB sur les réseaux sociaux et j’avoue que je n’étais pas convaincue au départ.
Joëlle étant très mince cela me questionnait :  cette personne est-elle capable d’être à l’écoute des gens ?

J’ai lu son blog, ses témoignages, vu les photos des Bellies…
À la lecture de certains commentaires négatifs, ou de personnes agressives, Joëlle répondait toujours de façon correcte et parfaite. Je suis moi-même sur un groupe de régime et pour moi c’est important de constater qu’il y a de la bienveillance sur les réseaux de Joëlle. Ça m’a mis tout de suite en confiance.

Alors, j’ai commencé à faire de l’automassage toute seule, et à parler à mon ventre… et ça a été assez incroyable en termes de réponse corporelle.

J’ai, à ce propos, été surprise de la façon dont les femmes voient leur corps, qu’elles dénigrent en général, et je suis effarée par les mots de ces dernières envers leur ventre.
Peut-être que du fait d’avoir connu l’obésité, cela m’agresse davantage parce que je considère que ces femmes sont souvent parfaites et qu’elles ne se rendent pas compte de leur image.

• Par quel programme avez-vous débuté ?

TBL 1, puis le 2 et le 3, car j’ai parrainé beaucoup de gens, j’ai les ai donc obtenus gratuitement !
Quand on commence THE BELLY LAB, on vit TBL dans n’importe quelle situation de sa vie. Par exemple, moi je pratique sur mon paddle : je gagne en stabilité et je travaille mon transverse en même temps.

• Et vous avez commencé à parler à votre ventre ! (rires)

Oui ! Et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à comprendre des choses.
Le ventre c’est le « berceau de la maternité » … mais moi je n’avais pas envie d’avoir de  nouveau des enfants avec mon deuxième conjoint.
Je donc parlé à mon ventre : « Non… tu n’abriteras plus de bébé, tu peux dégonfler mon ventre, tu peux prendre une forme de femme et non plus de mère… ».

J’ai aussi poussé mon ami à le considérer, et il m’a répondu « je n’osais pas le toucher ni le regarder, car je sais que tu ne l’aimes pas » !
Les effets se sont vus au bout de quelques jours.

Quand je vois des témoignages disant que THE BELLY LAB ne marche pas, je pense que les personnes n’appliquent pas bien les consignes et que le surpoids est trop important.
Certaines personnes ne sont pas toujours prêtes à perdre du poids sans changer leurs habitudes.
Il faut être prêt à accepter ce changement. Si on a trop de surpoids, l’évolution ne se voit pas tout de suite. Mais dans tous les cas, l’effet est interne et je lis plus de témoignages positifs que négatifs à propos du concept THE BELLY LAB.

• Quel(s) sport(s) pratiquez-vous ?

Je fais beaucoup de paddle, car j’habite en Bretagne, je suis aussi adepte de yoga, Pilates, vélo et j’ai aussi fait du tennis. Je ne fais pas de course à pied, car je déteste ça, ce n’est pas fait pour moi, mais je fais pas mal de renforcement musculaire.

Un peu de HIIT de temps en temps, de la corde à sauter… mais de moins en moins. Mon mental cherche plutôt des choses qui ne sont pas trop agressives, qui font du bien et qui calment. Les activités violentes et de force me dépassent ! (rires)

•Vous avez créé des pages de nutrition n'est ce pas ?

Oui et et je recommande THE BELLY LAB régulièrement sur mes pages Facebook Wild kitchen santé et Instagram @my_wild_kitchen_bonheur. 

J’adore cuisiner et je suis passionnée par la nutrition. Je voulais partager avec les gens qui sont dans la galère et créer pour eux une cuisine gourmande et savoureuse !
Si on mange du poisson bouilli et des haricots, il faut que ce soit beau que ça donne envie !

J’ai même créé un programme désintox du sucre pour faire comprendre aux gens qui me suivent qu’il faut faire très attention à notre consommation. Je cherche à aider les autres femmes et leur montrer que perdre 30 kilos c’est possible ! C’est long, pas toujours facile, mais on peut y arriver et il faut prendre de nouvelles habitudes.

• Et le périnée et vos intestins dans tout ça, quelle évolution ?

Je n’avais pas de notion sur le travail du périnée, j’avoue que je ne m’en étais pas préoccupé jusque-là et pourtant j’avais eu des fuites urinaires après mes accouchements.

J’ai eu un déclic avec Joëlle et j’ai vite compris comment muscler cet endroit. Je voulais que “mes  entrailles arrêtent de sortir de mon ventre”!
J’ai toujours eu des soucis de transit, comme si je n’avais pas digéré certaines choses…

Parfois je vois des commentaires de femmes qui demandent des conseils sur les laxatifs.
J’apprécie la façon dont Joëlle intervient en leur conseillant de pratiquer le lâcher-prise, de laisser sortir les émotions de soi et de pratiquer TBL.
Pour ma part, je buvais des eaux riches en magnésium pour mon transit, mais après 2 ou 3 jours j’étais de nouveau constipée. Pour avoir consulté des naturopathes et étiopathes, je sais combien l’aspect de notre ventre est lié à celui de notre mental.

Et puis la méthode de Joëlle m’a interpellée : en me mettant à sa technique mon ventre s’est dégonflé, mon transit est redevenu normal.

• Comment voyez-vous votre futur désormais ?

Je continue ma pratique THE BELLY LAB et j’essaie de convertir le plus de femmes possible (rires) et… elles me font confiance.

TBL 3 est un complément pour moi, et en ce qui concerne le TBL 2, je le fais dès que je suis assise, la technique accompagne mon quotidien, mon ventre diminue de jour en jour, et je peux même vous confier que j’ai un grain de beauté sur l’aine que je ne voyais pas avant. C’est devenu mon repère : désormais : je peux le voir alors qu’avant il était recouvert par mon ventre !
Pour parler plus clairement : je découvre même que j’ai un pubis (rires) et ce n’est pas rien !

Pour moi TBL c’est du peaufinage, c’est la cerise sur le gâteau !

C’est tout un parcours et c’est ce qui me manquait pour que mon chemin soit parfaitement achevé…

LE MOT DE JOËLLE

Perrine ! Un bel exemple de transformation et de volonté ! Merci de votre confiance et ensemble nous sommes plus fortes. Si vous aussi vous avez transformé votre vie avec TBL, envoyez-nous par mail votre témoignage à l’adresse suivante : info@thebellylab.com