The Belly Lab fait maigrir : la formidable transformation de Séverine

La semaine dernière, The Belly lab a reçu un magnifique témoignage sur le groupe d’entraide TBL réservé aux adhérentes de nos programmes. Nous avons décidé d’interviewer Séverine afin qu’elle partage avec vous les secrets de son impressionnant changement !

Grâce aux programmes The Belly Lab  / L’Atelier du Ventre Plat de Joëlle Bildstein, et à un coaching suivi pendant plusieurs mois, Séverine a perdu 9 kilos en 14 mois, soit 22 cm de tour de taille. Elle est passée d’une taille 42/44 à un 40.
Voici son histoire qu’elle partage volontiers avec nous, dans l’espoir qu’elle motive et aide d’autres personnes qui souhaitent changer radicalement comme elle !

Mon histoire avant la découverte de The Belly Lab

Je m’appelle Séverine, je suis l’heureuse maman d’une petite fille de 4 ans et demi et je vis avec mon compagnon depuis 8 ans.
Un jour de consultation chez ma gynécologue en vue d’une PMA je lui fais part de mon problème pour avoir un enfant et elle m’indique que mon surpoids pourrait être un handicap.
J’ai alors 40 ans je pèse 66 kilos pour 1m52… Je ne peux pas faire de sports intensifs car j’ai fait 3 fausses couches précédemment et cela a été des moments très douloureux.
J’arrive tout de même à perdre 5 kilos en changeant mon alimentation et en marchant beaucoup.
Finalement en 2015, à la suite de cette PMA, je tombe enceinte, et là, tout se passe bien
.

Le début de ma transformation

En janvier 2019, dans l’objectif de perdre du poids pour mon mariage (je fais beaucoup de rétention d’eau donc mon ventre est très gonflé), je décide de m’inscrire à un programme de coaching… et ça marche !
Le coaching consiste en 10 jours de jeûne intermittent dont Joëlle parle d’ailleurs régulièrement sur son site. Le principe est de favoriser le repos de son intestin en mangeant beaucoup le soir, puis rien le lendemain jusqu’au déjeuner, mais on doit beaucoup boire.
Je perds alors presque 4 kilos avec cette alimentation et en faisant quelques exercices physiques.
Je pesais 72 kilos, avant ce coaching, je descends donc à 68. Quand je regarde les photos aujourd’hui, je vois que j’avais beaucoup de ventre… j’ai l’impression que j’étais enceinte !
Mon médecin traitant voit que j’ai dégonflé, mais il me déconseille ce coaching, car mon transverse est légèrement ouvert. Il me parle d’exercices hyppopressifs qui resserrent les muscles pour éviter que l’ouverture ne se creuse un peu plus.

Mon histoire avec The Belly Lab

Je fais alors des recherches sur le net et je découvre le site de Joëlle. J’achète le programme The Belly Lab 1 : les fondements de la méthode et en une semaine à peine je commence à voir un changement : d’abord j’apprends à bien inspirer et expirer avec les fondements de la technique, contracter le périnée qui est un exercice que l’on donne après l’accouchement, mais que l’on n’arrive pas forcément à  bien faire !
Dans ses programmes Joëlle explique très bien les exercices. En une semaine mon ventre est déjà moins gros. Au bout, de 4 semaines, je commence à voir enfin mes muscles et mes obliques. Ainsi, TBL me permet de retarder une éventuelle opération. J’achète The Belly Lab 3 : Stretching dans la foulée pour me détendre le soir.
Tous les soirs, j’ai mon petit rituel : je masse mon ventre avec de l’huile d’Argan et je lui parle. Je me remémore ma journée et je focusse sur les trois plus beaux moments.
Avant TBL, j’ai beaucoup travaillé sur le fait de s’aimer et s’accepter et je retrouve la même bienveillance et acceptation de soi dans la pratique TBL.

Dissociation et rééquilibrage alimentaire

Je connaissais déjà la dissociation alimentaire préconisée par Joëlle par une de mes amies. Je me sers désormais de cette méthode, car j’ai constaté que même si je mange des féculents ou des légumineuses le soir, le matin mon ventre est tout de même plat. Pour moi tout cela fonctionne.
Je mange des protéines, des légumes cuits le midi et des féculents ou légumineuses le soir, mais je ne mange pas de produits laitiers de vache, de crudités et de fruits qui me sont déconseillés pour mes intestins.
Ma journée type pour mes repas ? Je me lève à 6h pour le travail, je mange un kiwi avec une orange pressée sans pulpe. Je me prépare une tisane, avec une cuillère de miel et selon les conseils d’une Belly sur TBL- Entreaide et soutien, 3 biscottes à la châtaigne avec beurre doux, mais jamais de confiture (trop de sucre).
Ensuite je fais mes exercices TBL en 10 ou  15 minutes. Le midi : protéines / légumes, avec ma tisane détox. À 16h : tisane, un carré de chocolat ou une compote. Et le soir, féculent ou légumineuses : pommes de terre vapeur avec des herbes… j’adore !

La pratique TBL

Actuellement en confinement je ne pratique que TBL.
La méthode de Joëlle m’a apporté une certaine douceur dans la pratique sportive. The Belly Lab ça a été 70 % de ma transformation.
J’ai appris à mieux respirer. Joëlle a une façon de nous expliquer les choses simplement et avec beaucoup de bienveillance. Avec cette pratique je sens mieux mon périnée et mon transverse. Je fais TBL en faisant la vaisselle ou la cuisine et je contracte aussi mes fessiers quand je suis debout ce qui permet de travailler d’autres muscles.
Cette technique de gym hyppopressive est désormais ancrée en moi, je fais désormais la respiration naturellement, c’est devenu un outil quotidien.
Mon mari a vu le changement physique, mais aussi dans ma tête…
J’ai pu me recentrer sur moi, c’est aussi un travail personnel que j’ai accompli grâce à The Belly Lab, j’arrive mieux à comprendre ce dont Joëlle parle, car je pratique la sophrologie et je travaille aussi ma spiritualité : je fais de l’ancrage et du centrage. Ce qu’évoque Joëlle sur ce sujet me parle énormément…

 

The Belly Lab, ça a été 70 % de ma transformation

Séverine pratique tous les matins et tous les soirs

J’apprécie beaucoup le groupe TBL – Entraide et soutien auquel nous avons accès à l’achat des programmes.
Je regarde régulièrement les messages des Bellies et Joëlle m’a beaucoup apporté également. Les programmes The Belly Lab marchent vraiment et je souhaite motiver les autres Bellies. … et je regarde les Lives de Joëlle. Je trouve génial ce partage en temps de confinement.
The Belly Lab, c’est aussi une question de volonté, utiliser les outils donnés par Joëlle correctement… et arrêter de se trouver des excuses ! La régularité, l’Alimentation et un esprit positif … C’est le secret !

Et voilà chères lectrices, j’espère que le témoignage de Séverine vous aura convaincu des bienfaits de ma méthode … pour celles qui ne pratiquent pas encore. Et pour les habituées, mes chères Bellies, quelle a été votre évolution depuis que vous pratiquez ?